[Entretien d’Embauche 🤝] Comment faire bonne impression ?

faire bonne impression à un entretien d'embauche
Source : Business photo created by pressfoto – www.freepik.com

Vous voilà arrivé au moment de l’entretien. Vous vous êtes préparé aux éventuelles questions et vous êtes à l’heure au rendez-vous convenu avec votre recruteur.

Si la préparation représente environ 70 % de la réussite d’un entretien, celui-ci n’est pas à négliger. C’est le moment idéal pour apporter une plus-value à son Curriculum Vitae et pour se démarquer des autres candidats. Et quoi de mieux pour se mettre en avant que de faire bonne impression auprès de votre interlocuteur. Au fil de cet article, RecrutExpert va vous dévoiler les bons gestes à adopter pour que votre entretien se passe bien.

Conseil n° 1 : soigner sa tenue

Même si l’apparence ne fait pas tout, elle n’est pas à omettre. Selon Virginie le Cozic, directrice d’une agence de conseil en image, un postulant est jugé lors d’un entretien à 55 % sur son apparence contre seulement 7 % sur son discours. Les 38 % restants sont accordés à la gestuelle. Cela ne veut pas dire non plus que le costume/cravate est exigé, mais une tenue soignée en restant vous-même témoigne de votre intérêt et de votre professionnalisme.

Conseil n° 2 : savoir garder l’attention du recruteur

Vous êtes en train de parler à votre interlocuteur mais il ne montre que très peu d’intérêt.

Avez-vous pensé à votre gestuelle ?

  • Tenez-vous droit, si vous êtes assis posez les avant-bras sur le rebord de la table et les pieds à plat sur le sol.
  • Lorsque vous parlez, regardez votre interlocuteur dans les yeux.
  • Pour ajouter du rythme et marquer vos propos, pensez à l’intonation de votre voix et ne soyez pas trop mou.
  • Bannissez les tics de langage tels que « heu », « hein », « quoi », « genre », etc. Pour repérer les habitudes qui vous font défaut, enregistrez-vous lorsque vous parlez naturellement sans texte préparé sous les yeux et écoutez votre discours.
  • Evitez tout autre tic nerveux. Ne jouez pas avec vos cheveux ou encore avec des objets sur la table. Cela peut être agaçant pour votre interlocuteur et dévoiler votre stress.

Appliqués lors d’un entretien, ces conseils vous aideront à ramener l’attention sur vous et montreront au recruteur que vous avez confiance en vous. De manière plus globale, soigner sa gestuelle est utile pour toute prise de parole en public.

💡 Astuce : Si vous n’êtes pas à l’aise avec la prise de parole ou la gestuelle, vous pouvez vous entraîner avec un proche ou face à un miroir.

Conseil n° 3 : s’exprimer avec confiance

Moins évident à corriger que les tics de langage, la manière dont vous vous exprimez en dit beaucoup sur la manière dont vous vous percevez.

  • Par exemple, au lieu de dire « je pense », « je crois » dites plutôt « je suis certain(e) », « je suis convaincu(e) ». Cela montrera à votre interlocuteur que vous maîtriser votre sujet et que vous avez confiance en vous.
  • Aussi, évitez les tournures de phrases négatives et optez pour des positives : au lieu de dire « je ne suis pas une personne qui se décourage facilement », dites plutôt « je suis une personne dynamique ».

Conseil n° 4 : argumenter ses propos

Lorsque le recruteur vous pose des questions, le stress peut vous faire oublier d’argumenter vos propos. Ne vous arrêtez pas à des réponses fermées tels que « oui » ou « non » qui n’aideront pas le recruteur à mieux vous connaître. Dites pourquoi vous pensez cela, justifiez vos propos. C’est ce que le recruteur attend de vous.

Conseil n° 5 : terminer l’entretien en beauté

Avant de quitter l’entretien, revenez sur les points principaux et concluez le rendez-vous :

  • Listez les arguments qui montrent que vous correspondez au poste.
  • Témoignez de votre motivation.
  • Précisez à nouveau vos disponibilités pour démarrer le poste et dites que vous vous tenez à leur disposition pour toutes questions.
  • Remerciez le recruteur
  • Saluez votre interlocuteur et les personnes qui vous ont accueillis poliment.

Une fois l’entretien passé, pensez à envoyer un e-mail de remerciement quelques heures plus tard. Cela donnera au recruteur une image positive à votre égard.

 

Vous êtes maintenant prêt à passer votre entretien avec toutes les chances de votre côté.

N’oubliez pas, vous n’avez pas de seconde chance pour faire une première bonne impression.

L’étape suivante : découvrez comment savoir si votre entretien s’est bien déroulé.

etape 2 : faire bonne impression pendant l'entretien d'embauche

Partager sur :